Groupe Scolaire La Madone

Fidèle aux évangiles et à son projet résolument catholique, notre désir est de construire avec tous les partenaires (élèves, parents, professeurs, éducateurs et membres du personnel) une communauté vivante et sereine. Ce cadre doit permettre l’épanouissement de chacun dans le culte de l’excellence :

  • Excellence citoyenne en mettant l’accent sur la discipline et les règles de savoir vivre,
  • Excellence culturelle en développant de nombreux projets interdisciplinaires, en mettant l’accent sur la pratique assidue de langues étrangères dès l’école primaire, en développant la maîtrise de la personne et l’expression par le théâtre.
  • Excellence physique par les pratiques sportives proposées dans nos murs,
  • Excellence spirituelle en proposant de nombreuses réflexions, un parcours catéchétique et des célébrations où chacun peut se retrouver quelle que soit sa confession d’origine.
  • Excellence des résultats qui doivent permettre à la mesure des possibilités de chacun de se dépasser pour choisir une orientation qui lui correspondra.

1857

En 1857, Sœur MESSIET, fille de la Charité et ses compagnes transforment le bureau de bienfaisance de la commune de Montmartre en « Maison de Charité » dotée d’une école destinée à accueillir les enfants pauvres de ce faubourg de Paris.

1881

Après avoir acheté un terrain vague autour de la rue Championnet, nouvellement tracée, la Compagnie des Filles de la Charité installe en 1881 l’école et le dispensaire dans de nouveaux bâtiments.

1881

1898

En 1898, l’école est rattachée à la chapelle Notre Dame du Bon Conseil et aux frères de Saint-Vincent de Paul qui s’installent dans ce quartier populaire et ouvrier. L’école s’agrandit, une vingtaine de sœurs y travaillent.

En 1882, un an après l’ouverture de la nouvelle école, sont construits à proximité les ateliers de la Compagnie Générale des Omnibus, lointain ancêtre de la RATP.

1898

1944

Pendant l’Occupation (1940-1944) les ateliers sont transformés par les Allemands en usine d’armement et représentent une cible stratégique pour les Alliés. Dans la nuit du 21 au 22 avril 1944, les bombardements sur le secteur de la Chapelle provoquent des destructions importantes.

L’école et le dispensaire sont anéantis…heureusement la Providence veille, il n’y aura aucune victime parmi les soeurs et les élèves, la statue de la Vierge située dans la cour est même retrouvée intacte !

1944

1957

Dans l’urgence, les soeurs se réfugient au 47 rue Montcalm, l’école y demeurera jusqu’en 1953. En 1951, commencent les travaux pour reconstruire l’école et le dispensaire rue Championnet, ils sont achevés en 1953 et en 1957, le cardinal FELTIN honore de sa présence les festivités liées au centenaire de la fondation. Les liens se renforcent alors avec la toute nouvelle Paroisse Notre Dame du Bon Conseil (érigée en 1948).

En 1963, un nouveau bâtiment est construit pour faire face à la demande de plus en plus importante.

1957

1973

En 1973, le nombre d’enfants ayant considérablement augmenté, le jardin d’enfants est transféré au 22 rue des Amiraux.

1975

En 1975, c’est la séparation de l’école en trois établissements pour répondre à la loi HABY

  • L’école Sainte-Marie
  • Le collège Saint-Vincent
  • Le lycée Charles de Foucauld
1975

1986

En 1986, le lycée Charles de Foucauld est transféré au 5 rue de La Madone en lieu et place du collège La Madone.  Celui-ci fusionne avec le collège Sainte-Marie pour devenir un seul et même collège qui prendra le nom de collège Saint-Vincent.  

1986

2010

En 2010, le lycée Charles de Foucauld et le groupe scolaire Sainte-Marie-Saint-Vincent fusionnent de nouveau pour former le groupe scolaire de La Madone.

2010

2018

En septembre 2018, le Campus des Roses, situé face au Lycée Charles de Foucauld,  est inauguré. Il accueille les étudiants en BTS et les apprentis en Licence professionnelle. Le Groupe scolaire la Madone poursuit ainsi sa croissance et enrichit son offre de formation.  

2018

Actualité

Vacances de la Toussaint